Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Laballe & Défense

Laballe & Défense

Bienvenue sur Laballe & Défense, un site consacré aux Politiques de Défense ! Ce blog a été créé par Merry-Lène LABALLE, Historienne en Histoire Militaire, Études de Défense et Politiques de Sécurité Diplômée de l'Université Paul Valéry de Montpellier.

L'armée russe se modernise

Publié par Merry-Lène LABALLE sur 11 Janvier 2013, 12:29pm

Catégories : #Défense internationale

armee-russe.jpg

 

La Russie, contrairement à ses homologues européens, est prêt à casser sa tirelire afin de poursuivre la modernisation de son armée. Démonstration !



Le sous-marin nucléaire Iouri Dolgorouki (SNLE) a été officiellement remis à la Marine lors d'une cérémonie qui s'est déroulée aux chantiers navals Sevmach de Severodvinsk (nord de la Russie). Les sous-marins nucléaires de type Iouri Dolgorouki (classe Boreï) constitueront la base des Forces maritimes stratégiques russes après la mise au rebut des sous-marins de classes Akoula (Typhoon selon le code de l'Otan), et Kalmar et Mourena (Delta-3 et Delta-4 selon l'Otan) en 2018. L’objectif russe est d’en construire 8 d’ici 2015.


Le Président russe, Vladimir Poutine a annoncé que la Russie investira plus de 100 milliards d'euros dans l'acquisition de nouveaux bâtiments de guerre d'ici 2020. Il affirme que : "Ré-équiper la Marine est un objectif prioritaire de nos efforts visant à renforcer les forces armées. Le programme militaire d'Etat à l'horizon 2020 prévoit la création de groupes modernes de sous-marins et de navires de surface pour plus de 4.000 milliards de roubles" (100,5 milliards d'euros).



Enfin, notons que le ministère russe de la Défense lancera en 2013, le chantier de nouveaux radars d'alerte précoce de type Voronej dans trois régions russes. Le porte-parole du ministère Alexeï Zolotoukhine a indiqué que : "La construction de trois nouveaux radars de type Voronej débutera dans le territoire de Krasnoïarsk, dans le territoire de l'Altaï et dans l'oblast d'Orenbourg".



Les nouveaux radars Voronej diffèrent légèrement des modèles précédents, Dniepr et Darial. Ainsi, le radar de Kaliningrad, mis en service fin 2011, possède un rayon d'action de 6.000 km. Il est en mesure de surveiller jusqu'à 500 cibles simultanément. Le ministère de la Défense envisage de remplacer d'ici 2020 tous les radars de l'époque soviétique utilisés pour une détection précoce des tirs de missiles.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !