Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Laballe & Défense

Laballe & Défense

Bienvenue sur Laballe & Défense, un site consacré aux Politiques de Défense ! Ce blog a été créé par Merry-Lène LABALLE, Historienne en Histoire Militaire, Études de Défense et Politiques de Sécurité Diplômée de l'Université Paul Valéry de Montpellier.

Un Memorial Day à la française ? non merci !

Publié par Merry-Lène LABALLE sur 14 Novembre 2011, 16:28pm

Catégories : #Défense nationale

11-nov.jpg

 

Décidément notre Président de la République adore les effets d’annonce ! Nicolas Sarkozy a, en effet, annoncé lors des cérémonies à l’Arc de Triomphe vendredi dernier, qu’il souhaiterait travailler sur un projet de loi qui fera du 11 novembre « la date de commémoration de la Grande Guerre » celle de « tous les morts pour la France ». Un Memorial Day à la française.

 


Cette proposition, disons-le, est totalement irrecevable et inappropriée, comme celle proposée, d’ailleurs, sur la mise en place d’une « journée de la paix » ! La Première Guerre mondiale est une guerre spécifique de notre histoire et en raison notamment de l’absence de témoins directs, nous nous devons de préserver cette spécificité et de la transmettre, de l’expliquer perpétuellement aux générations futures. La préservation de cette mémoire est indispensable afin de mieux comprendre ce conflit militaire.

 


La « Grande Guerre » n’est pas celle d’Indochine, ni celle de la Libye. La « Grande Guerre », c’est celle des 10 millions de morts et non celle des 616 morts en opérations extérieures (OPEX). La « Grande Guerre », c’est celle qui marquera à jamais l’histoire du XXe siècle. La « Grande Guerre », c’est celle qui aura atteint une échelle et une intensité extraordinaire. La « Grande Guerre » enfin, c’est celle qui aura provoqué des profonds changements géopolitiques qui ont modifié le cours du XXe siècle. Elle ne peut donc se confondre avec les guerres du XXIe siècle !

 


En d’autre termes, nous devons rappeler sans cesse ce souvenir fort et quasi-unique de l’histoire de France afin qu’il perdure dans la mémoire collective.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !