Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Laballe & Défense

Laballe & Défense

Bienvenue sur Laballe & Défense, un site consacré aux Politiques de Défense ! Ce blog a été créé par Merry-Lène LABALLE, Historienne en Histoire Militaire, Études de Défense et Politiques de Sécurité Diplômée de l'Université Paul Valéry de Montpellier.

Suppression de la bombe : une folie !

Publié par Merry-Lène LABALLE sur 21 Juin 2012, 18:12pm

Catégories : #Défense nationale

nucleaire

 

La vieillesse, est-ce un « naufrage » comme disait un certain Charles de Gaulle ? Michel Rocard à suggérer récemment de réduire le déficit et de réaliser des économies en supprimant notre dissuasion nucléaire. Je me réjouis que cette proposition ait été rejetée par François Hollande.

 


L’avènement d’un monde proliféré est fort probable, voire inévitable. L’Iran aura la bombe nucléaire, ce qui engendra inéluctablement une course régionale pour détenir la bombe (Arabie Saoudite, Turquie …). Nous vivons dans un monde instable. Proposer la suppression de notre force de frappe dans un tel contexte est totalement irresponsable ! La France connaît-elle ses ennemis et ses amis de demain ? Non ! Notre dissuasion conçue par le Général de Gaulle est un instrument qui permet à la France de préserver sa puissance parmi les grands. Une France sans dissuasion nucléaire signifiera une dépendance accrue, voire une soumission de notre pays vis-à-vis des Américains (ce qui est pratiquement le cas avec l’acceptation par la France du bouclier antimissile américain).

 


Dans un tel cadre, la modernisation de nos deux composantes nucléaires est à mon sens nécessaire : la Force océanique stratégique (FROST) possédant quatre sous-marins nucléaires lanceurs d’engins (SNLE) et les Forces aériennes stratégiques (FAS) avec deux escadrons et les Rafales.

 


Beaucoup trouvent notre composante aérienne obsolète, mais la supprimer serait une erreur pour la France, car y renoncer nous priverait de missiles nucléaires préstratégiques (missile nucléaire air-sol moyenne portée améliorée (ASMP-A) qui assurent un « ultime avertissement ». « Le Chef d’Etat doit disposer, de façon indépendante, d’une gamme d’options suffisamment large et d’un ensemble de moyens diversifiés » (Livre blanc sur la défense et la sécurité nationale de 2008).

 


Autrement dit, notre force de frappe doit ainsi reposer sur une composante océanique et aérienne, cette complémentarité est indispensable, car nous ne savons pas de quoi sera fait demain … Alors longue vie à notre dissuasion nationale !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Guillaume Vallin 27/06/2012 16:20

Je trouve affligeant même d'y songer... et j'espère que tout ça n'est pas pour faire entrer l'idée petit à petit dans les esprits comme c'est arrivé avec le bouclier antimissiles. En plus après
avoir vu cette vidéo ça ne donne pas envie d'être liés aux Etats Unis d'Amérique.
Video : Lors d'une conférence donnée à San Francisco le 3 octobre 2007, Wesley Clark, général 4 étoiles retraité des Forces armées des Etats-Unis, affirme que dix jours après le 11-Septembre, les
invasions de l'Irak de la Libye, et de plusieurs autres pays du Moyen-Orient avaient déjà été planifiées :
http://www.youtube.com/watch?v=vE4DgsCqP8U&feature=player_embedded

Bonne continuation et encore bravo pour votre blog

Nous sommes sociaux !