Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Laballe & Défense

Laballe & Défense

Bienvenue sur Laballe & Défense, un site consacré aux Politiques de Défense ! Ce blog a été créé par Merry-Lène LABALLE, Historienne en Histoire Militaire, Études de Défense et Politiques de Sécurité Diplômée de l'Université Paul Valéry de Montpellier.

Le Caïman : l'hélicoptère le plus attendu !

Publié par Merry-Lène LABALLE sur 12 Septembre 2011, 20:19pm

Catégories : #Défense nationale

le-caiman.jpg

 

La Marine nationale va bientôt accueillir l’hélicoptère le plus attendu du moment : le NH-90, baptisé le Caïman. La 33F sera ainsi la première unité opérationnelle française à utiliser le nouvel hélicoptère.


 

La 33F se concentrera principalement sur des missions précises comme le sauvetage en mer et le contre-terrorisme maritime. Retrouvez ci-dessous une vidéo qui vous fera monter à bord du Caïman !

 

 

 

Voici quelques précisions supplémentaires communiquées sur le blog de Jean-Dominique Merchet :

 


- Son nom de baptême "Caïman" ne concerne pas seulement la Marine. Le NH-90 portera aussi ce nom dans l'Aviation légère de l'armée de terre.



- Pour la marine, ce "Maritime Patrol Helicopter", comme on dit désormais, n'est livré que dans une seule version sur laquelle il est possible de monter un "kit de combat" pour la lutte sous la mer, avec, par exemple, un sonar, des bouées et des torpilles.



- Cet appareil de combat naval, qui sera livré à 27 exemplaires à la marine, équipera deux flottilles, chacune étant à même de remplir toutes les missions. La première sera donc la 33 F à Lanvéoc (Finistère), où le premier Caïman est arrivé le 1er septembre. L'autre sera basée à Hyères (Var) et pourrait voir le jour en 2012. Le choix de son nom n'est pas encore formellent décidé, mais ce devrait être la 31 F



- La montée en puissance des flottilles est essentiellement liée à la capacité de l'industriel NHI de livrer les appareils. Ces livraisons prennent du retard. Au total, huit appareils devaient être livrés en 2010 et 2011. Le premier l'a été en mai 2010 et pour l'heure, la Marine n'a reçu que quatre Caïman. Un cinquième devrait être livré fin octobre et peut-être un autre avant la fin de l'année.



- les délais prévus pour la mise en service opérationnelle devraient être à peu près tenus. Dix-huit étaient prévus entre la livraison du 1er exemplaire à la Marine et la MSO, on sera probablement autour de 20 mois. Donc une MSO en janvier 2012.



- Au terme de 600 heures de vol, les marins jugent la machine "très bonne". Il ne s'agit que d'un premier standard, qui ne peut pas tout faire et "des corrections sont à apporter". "Il a un excellent potentiel pour devenir une machine de combat de premier plan".

 

-
Contrairement aux Super-Frelons, les Caïmans n'embarqueront pas en priorité sur les porte-aéronefs (porte-avions, TCD ou désormais BPC). C'est une hélicoptère prioritairement destinés aux frégates de premier rang.



- la formation des équipages et des personnels techniques se déroulera à l'Ecole du Luc, avec l'armée de terre. La "navalisation" (voler et combattre en mer) sera assurée au sein de la Marine, à Hyères.

 

 

- A Lanveoc, le Caïman va assurer les missions de sauvetage en mer qui étaient dévolues aux Super-Frelon puis au EC225, la version légère du Caracal. L'autonomie du Caïman sans réservoirs supplémentaires est comparable à celle de l'EC225 avec réservoir. Le Caïman peut embarquer 14 passagers assis.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !