Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Laballe & Défense

Laballe & Défense

Bienvenue sur Laballe & Défense, un site consacré aux Politiques de Défense ! Ce blog a été créé par Merry-Lène LABALLE, Historienne en Histoire Militaire, Études de Défense et Politiques de Sécurité Diplômée de l'Université Paul Valéry de Montpellier.

Le 11 novembre ne sera plus le 11 novembre ...

Publié par Merry-Lène LABALLE sur 21 Février 2012, 13:38pm

Catégories : #Défense nationale

poilus.jpg

 

Le 11 novembre dernier, lors des cérémonies à l’Arc de Triomphe, le Président de la République avait proposé de faire du 11 novembre « la date de commémoration de la Grande Guerre » celle de « tous les morts pour la France ». Bref, un Memorial Day à la française. J’avais pour l’occasion déjà manifesté mon désaccord profond.



Hier nous apprenions alors que le Parlement avait adopté définitivement, par un vote de l’Assemblée Nationale, la loi instaurant le 11 novembre, jour de l’armistice de 1918, comme une journée « en hommage à tous les morts pour la France » et non seulement à ceux de 14/18.

 


Cette nouvelle loi oblige désormais les communes à inscrire sur leurs monuments aux morts les noms de tous ceux qui se sont vu reconnaître la mention « mort pour la France ». Je persiste à dire que les mémoires ne doivent pas être amalgamées, et que cette loi est à mon sens inappropriée.  

 


La Première Guerre mondiale est une guerre spécifique de notre histoire et en raison notamment de l’absence de témoins directs, nous nous devons de préserver cette spécificité et de la transmettre, de l’expliquer perpétuellement aux générations futures. La préservation de cette mémoire est indispensable afin de mieux comprendre ce conflit militaire.

 


La « Grande Guerre » n’est pas celle d’Indochine, ni celle de la Libye. La « Grande Guerre », c’est celle des 10 millions de morts et non celle des 616 morts en opérations extérieures (OPEX). La « Grande Guerre », c’est celle qui marquera à jamais l’histoire du XXe siècle. La « Grande Guerre », c’est celle qui aura atteint une échelle et une intensité extraordinaire. La « Grande Guerre » enfin, c’est celle qui aura provoqué des profonds changements géopolitiques qui ont modifié le cours du XXe siècle. Elle ne peut donc se confondre avec les guerres du XXIe siècle !

 

 

En d’autre termes, nous devons rappeler sans cesse ce souvenir fort et quasi-unique de l’histoire de France afin qu’il perdure dans la mémoire collective.

 

Photo : Poilus dans les tranchées

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !