Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Laballe & Défense

Laballe & Défense

Bienvenue sur Laballe & Défense, un site consacré aux Politiques de Défense ! Ce blog a été créé par Merry-Lène LABALLE, Historienne en Histoire Militaire, Études de Défense et Politiques de Sécurité Diplômée de l'Université Paul Valéry de Montpellier.

Bouclier antimissile : la France toujours sans stratégie

Publié par Merry-Lène LABALLE sur 2 Août 2011, 18:03pm

Catégories : #Défense nationale

ba

 

 

Le Sénat a récemment publié un rapport, le rapport n°733 fait « au nom de la commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées, sur la défense antimissile balistique ». Dans ce dernier on y apprend, hélas, que la France ne conteste plus la compatibilité doctrinale entre défense antimissile et dissuasion nucléaire et qu’elle a toujours du mal à élaborer une stratégie cohérente.

 


Souvenez-vous, les 19 et 20 novembre 2010, la France et la Grande-Bretagne avaient autorisé les Etats-Unis à déployer un bouclier antimissile en Europe. En optant pour un tel choix, les Européens ont mis en péril notre indépendance stratégique, car les Américains, ont une fois de plus imposé à l’Europe leur vision unilatéraliste. Cette décision marginalise ainsi la force de frappe de la France et l’autonomie stratégique de l’UE.

 


La France, à travers ce rapport, démontre également sa perpétuelle incapacité à contrer les divers projets de défense antimissiles américains, et ne parvient toujours pas à les influencer stratégiquement ou industriellement. Elle doit pourtant rester dans la course technologique de la dissuasion pour conserver des marges d’actions stratégiques et éviter la soumission des Européens.

 


Les Etats-Unis ont toujours soutenu la complémentarité entre stratégie nucléaire et bouclier antimissiles, ainsi que le déploiement d’une troisième zone de positionnement de leur système de défense antimissile au dessus de l’Europe sous commandement unique (prévu de 2015 à 2020). Cette complémentarité, soutenue par les Américains, est à mon sens erroné, car elle favorise, entre autre, la course aux armements (multiplications du nombre de missiles, apparition de nouveaux vecteurs balistiques).

 


Le partenariat transatlantique (UE / OTAN) est indispensable pour la sécurité collective de l’Occident, mais cela doit se faire sur des bases plus égalitaires, afin de préserver une pensée stratégique européenne autonome.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !