Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Laballe & Défense

Laballe & Défense

Bienvenue sur Laballe & Défense, un site consacré aux Politiques de Défense ! Ce blog a été créé par Merry-Lène LABALLE, Historienne en Histoire Militaire, Études de Défense et Politiques de Sécurité Diplômée de l'Université Paul Valéry de Montpellier.

Livraison des premiers missiles MMP

Publié par Merry-Lène LABALLE sur 30 Novembre 2017, 22:12pm

C’est fait ! La Direction générale de l’armement (DGA) vient d’autoriser la livraison à l’armée de Terre d’un premier lot de 50 missiles et de 20 postes de tir.

 

Des tirs étatiques à vocation technico opérationnelle ont été réalisés (août et octobre 2017) à Bourges au centre DGA technique terrestres. Des essais qui ont confirmé les performances du système selon le ministère des armées.

 

Le MMP sera livré aux unités à partir de début 2018. D'ici 2025, 1750 missiles et 400 postes de tir doivent être livrés. Tous les régiments d'infanterie et de cavalerie seront progressivement dotés du MMP. Le MMP devrait pouvoir être déployé en opération à partir de la mi 2018.

 

Le MMP remplacera les missiles Milan, HOT et ERYX au sein de l'armée de Terre. Le nouveau missile a été développé pour pouvoir traiter une grande diversité de cibles (Véhicules, infrastructures, personnel) dans tous types d'environnements, de jour comme de nuit. Il doit pouvoir être mis en oeuvre par de petites unités autonomes.

 

Notons que le MMP est équipé d'un double système de propulsion. Un éjecteur permet au missile de sortir de son poste de tir à vitesse limitée afin de permettre les tirs en milieu confiné. Le propulseur de croisière se met ensuite en route.

 

Le MMP peut être utilisé pour le combat débarqué ou constituer une partie de l’armement de véhicules blindés. Il sera ainsi mis en œuvre par le Jaguar (l’Engin Blindé de Reconnaissance et de Combat) à partir de 2020.

 

Photo : Défense.gouv

Livraison des premiers missiles MMP
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !