Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Laballe & Défense

Laballe & Défense

Bienvenue sur Laballe & Défense, un site consacré aux Politiques de Défense ! Ce blog a été créé par Merry-Lène LABALLE, Historienne en Histoire Militaire, Études de Défense et Politiques de Sécurité Diplômée de l'Université Paul Valéry de Montpellier.

Le premier porte-avions « made in China » prêt au combat

Publié par Merry-Lène LABALLE sur 18 Novembre 2016, 17:30pm

Catégories : #Défense internationale

« La marine chinoise deviendra plus forte avec un nouveau porte-avions – le deuxième de la flotte chinoise », Yang Yujun, représentant officiel du ministère de la défense (décembre 2015).

 

C’est désormais officiel, le premier porte-avions chinois (Liaoning) est maintenant prêt au combat. Cela représente une étape importante pour la marine chinoise, puisque ce navire n’est dorénavant plus réservé aux essais et aux entraînements.

Ce porte-avions devrait permettre à la Chine de muscler encore davantage sa présence en mer de Chine méridionale. Acquis en 1998 auprès de l’Ukraine, le Liaoning a été livré à la marine chinoise en septembre 2012, après avoir été remis en état.

Long de 304.5 mètres pour un déplacement d’environ 65.000 tonnes en charge, le Liaoning, conçu pour atteindre les 30 nœuds, est armé par près de 2000 marins, auxquels s’ajoutent les personnels du groupe aérien embarqué, soit 500 à 600 hommes.

Pour le moment, le bâtiment n’embarque que des avions du type J-15, copie chinoise du chasseur russe Su-27 Flanker. 24 à 26 appareils pourraient être logés à bord, en plus d’une bonne douzaine d’hélicoptères.

En matière d’armement propre, le Liaoning dispose d’équipements dédiés à son autodéfense, avec des systèmes surface-air FL 3000, ainsi que des canons multitubes.

Notons par ailleurs, que la marine chinoise n’entend pas en rester là. Un second porte-avions est actuellement en cours de construction. À suivre.

Le premier porte-avions « made in China » prêt au combat
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !