Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Laballe & Défense

Laballe & Défense

Bienvenue sur Laballe & Défense, un site consacré aux Politiques de Défense ! Ce blog a été créé par Merry-Lène LABALLE, Historienne en Histoire Militaire, Études de Défense et Politiques de Sécurité Diplômée de l'Université Paul Valéry de Montpellier.

Drone MALE européen : C'est parti !

Publié par Merry-Lène LABALLE sur 29 Septembre 2016, 17:36pm

Catégories : #Défense européenne

Le contrat d'étude de définition du drone européen MALE RPAS (Moyenne altitude et longue endurance Remotely Piloted Aircraft System) a été officiellement lancé le 28 septembre par l'OCCAR (Organisation conjointe de Coopération en matière d'Armement) : "Le développement d'un drone européen commun est entré dans une nouvelle phase", ont annoncé les trois maîtres d'oeuvre du programme, Airbus Defence and Space, Dassault Aviation et la division Avions de l'italien Leonardo (ex-Finmeccanica).

Quatre Etats ont contribué à l’élaboration de ce programme (Allemagne, Espagne, France et Italie). L'étude de définition, qui débute dès le mois de septembre, et la fabrication d'un prototype seront dotés d'un budget de 60 millions d'euros sur deux ans. Rome, Berlin et Paris se sont engagés à apporter 20 millions d'euros chacun.

Ce programme sera un système aérien sans pilote de nouvelle génération dédié aux missions armées de renseignement, surveillance, ciblage et reconnaissance (ISTAR). L'étude de définition sera menée conjointement par Airbus Defence and Space, Dassault Aviation et la division Avions de Leonardo "à raison d'une répartition égale des tâches", a précisé le communiqué.

Le vol inaugural d'un prototype est prévu pour début 2023 et la livraison du premier système à l'horizon 2025. "Ce programme coopératif contribuera au leadership et à l'autonomie de l'industrie européenne dans le domaine stratégique des drones de surveillance, et dotera les forces armées d'un système opérationnel souverain et performant", a souligné le PDG de Dassault Aviation, Eric Trappier.

Notons par ailleurs que le communiqué des trois industriels européens n'évoque pas la possibilité d'armer les véhicules.

Drone MALE européen : C'est parti !
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !