Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Laballe & Défense

Laballe & Défense

Bienvenue sur Laballe & Défense, un site consacré aux Politiques de Défense ! Ce blog a été créé par Merry-Lène LABALLE, Historienne en Histoire Militaire, Études de Défense et Politiques de Sécurité Diplômée de l'Université Paul Valéry de Montpellier.

Brexit : Une chance pour l'Europe de la Défense ?

Publié par Merry-Lène LABALLE sur 20 Juillet 2016, 14:28pm

Catégories : #Défense européenne

Après le départ du Royaume-Uni de l’Union européenne, un nouveau dilemme se pose à nous : Quid de l’Europe de la Défense ? Dans un monde secoué de crises, deux options seront à poser sur la table : compenser le départ des Anglais par un renforcement de l’OTAN (scandale!) ou davantage de défense européenne.

La sortie de l’Union européenne du premier budget militaire des pays de l’Union (35 milliards de Livres) ne sera évidemment pas sans conséquences, même si les conséquences opérationnelles resteront toutefois limitées sur la défense européenne. En effet, les Anglais n’ont pas fait preuve d’enthousiasme à l’égard de l’Europe de la Défense. Ils ont, certes, envoyé leurs frégates durant l’opération Atalante (Somalie) et des navires de la Royal Navy pour l’opération Sophia au large des côtes libyennes, mais Londres s’est toujours opposé, par exemple, à la mise en place d’un véritable quartier général européen (pourtant essentiel pour notre défense) pour ne pas créer de « doublon » avec l’OTAN.

En somme, voici une opportunité pour les chefs d’États des Vingt-sept de relancer l’Europe de la Défense et de la Sécurité face à la diversification des menaces et le besoin de coopération. Dans un contexte géopolitique et géostratégique incertain, agir ensemble, analyser communément les menaces, faire converger nos programmes d’équipement, renforcer nos capacités d’entraînement et de soutien logistique, augmenter les budgets consacrés à la défense et investir dans la recherche est primordial !

L’enjeu des prochains mois est d’élaborer une « Union de la sécurité et de la défense » qui soit à la hauteur des enjeux actuels (terrorisme, piraterie maritime, cybercriminalité ...).

Les Britanniques ont fait leur choix. Notre responsabilité est désormais celle du sursaut afin de protéger au mieux nos concitoyens. Pour autant, le Royaume-Uni devra rester à mon sens un partenaire, un allié de l’Union pour faire face aux grands défis sécuritaires internationaux. S'engager dans une logique de « repli stratégique » serait une erreur évidente.

Autrement dit, l’UE doit rester un acteur mondial majeur sur le plan de la Défense, préserver sa crédibilité, et ce, en parlant d’une seule voix.

Brexit : Une chance pour l'Europe de la Défense ?
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !